Art et tradition, l’Inde à travers ses textiles

 

Nous vous invitons à découvrir l’Inde à travers ses textiles et ses techniques traditionnelles de tissage. État par état, c’est une culture identitaire, des coutumes et des traditions qui s’offrent à vous!

Bandhan propose des voyages exclusivement sur la thématique du textile. Si l’une de ces techniques vous passionne nous serions ravis de l’incorporer dans votre itinéraire.

CONTACTEZ-NOUS


ANDHRA PRADESH

KALAMKARI

Karnataka.jpg

Kalamkari vient du mot Persan « Qalam » (stylo) et « Kari » (artisanat). Cetart pictural traditionnel qui vient de l’Andhra Pradesh était utilisé dans les temps anciens par des groupes de chanteurs, musiciens et peintres qui se déplaçaient de village en village pour raconter les grandes épopées de la mythologie hindoue. 

De nos jours, le Kalamkari est devenu plus populaire en impression manuelle au tampon ou bloc de bois utilisé sur les saree, dupattas et autres…

 Il s'agit d'une toile de coton écru, peinte à la main à l'aide d'un Kalam, bambou taillé muni d'un chiffon servant de réservoir, en utilisant des teintures végétales.


ARUNACHAL PRADESH

APATANI

Arunachal-Pradesh.jpg

La Technique de tissage Apatani est originaire de la tribu Apatani de l’Arunachal Pradesh. Cette technique de tissage est considérée comme la plus développée en comparaison de celles des autres tribus de cet état. Ce tissage est reconnaissable par ces motifs géométriques avec une dominance de zigzags et de formes angulaires. On retrouve très souvent ces motifs sur les tenues des gens de cet état.


ASSAM

MUGA SILK

Assam.jpg

Produite exclusivement en Assam, la soie muga est connue pour sa résistance et sa texture fine. Mieux connue sous le nom de « fibre d’or », cette soie lavable à la main a une couleur naturelle jaune d’or et son éclat augmente après chaque lavage. Réservée auparavant à la famille royale, cette soie est aujourd’hui utilisée pour la confection des vêtements traditionnels des femmes assamaises, le mekhela chador.


BIHAR

BHAGALPURI SILK

Bihar.jpg

L’industrie du tissage de la soie de Bhagalpur remonte à plus d’un siècle ! Cette région estréputée pour la célèbre soie sauvage produite à partir de vers à soie et de la récolte des fils de soie du cocon. Les sarees de soie Bhagalpuri sont très réputés auprès des femmes indiennes. Ils sont tissés avec différentes couleurs et motifs.


CHHATTISGARH

KOSA SILK

Chhattisgarh.jpg

Kosa est le nom Sanskrit de la soie sauvage locale. Elle est fabriquée à partir d’un ver à soie très rare. L’extraction des fils de soie et le tissage de la soie “Kosa” impliquent un procédé fastidieux qui dure entre 3 et 5 jours. Cette soie est plus populaire que la soie pure car plus résistante. La soie Kosa produite dans la région de Champa dans le Chhattisgarh est considérée comme l’une des plus raffinées au monde


GOA

KUNBI

Provenant de la plus ancienne tribu de Goa (Kunbi), ce tissu de coton à carreaux était utilisé et drapé comme un saree juste en dessous du genou par les femmes qui travaillaient dans les rizières. Avec l’arrivée des Portugais, l’utilisation de ce saree a diminué, et aujourd’hui, leurs tissages ont complètement disparu. Depuis quelques années, le styliste Wendell Rodricks tente de faire revivre le tissage de ce saree.


GUJARAT

BANDHANI

Gujarat.jpg

Cette technique date du temps de la civilisation de la vallée de l’Indus. Ce nom vient du mot Sanskrit « banda » qui signifie « nouer ». Le Bandhani est fait par la communauté Khatri du Gujarat. Ce magnifique textile « tie-dye » (on noue le tissu par endroits sur des points : « tie » avant de le plonger dans la teinture :« dye ») est le plus souvent de couleurs vives comme jaune, rouge, bleue, vert... Très souvent, les nœuds sont placés de façon à donner des formesélaborées.


HARYANA

PANJA DURRIES

Haryana.jpg

Connue pour sa tradition de métiers à tisser, la ville de Panipat dans l’état de l’Haryana, produit des “Panja”. Une technique de tissage intéressante dont le nom provient d’un des outils utilisés dans le procédé de tissage. Utilisé principalement pour confectionner des tapis ou des carpettes que l’on retrouve dans quasiment toutes les maisons de l’état de l’Haryana. Les “Panja” sont fait de fils épais et représentent de très belles formes élaborées.


HIMACHAL PRADESH

KULLU SHAWLS

Himachal-Pradesh.jpg

Partie intégrante de l’héritage de l’état de l’Himachal Pradesh, les châles Kullu sont tissés à la main avec 3 types de laine : la laine Merino, la laine Angora et la laine d’une brebis locale. Portés par les hommes comme par les femmes, ces châles étaient autrefois unis mais de nos jours, ils représentent des formes géométriques ou des dessins colorés. Même s’ils sont très coûteux, la demande est très forte en Inde comme à l’étranger.


JHARKHAND

KUCHAI SILK

Jharkhand.jpg

Cette soie est originaire de la région Kharsawan-Kuchai de l’état du Jharkhand. La soie Kuchai est fabriquée de façon organique et traditionnelle et a connu un pic de popularité ces dernières années. Plus de 300000 artisans ont bénéficié du développement de cette technique de tissage dans la région. Cette soie est maintenant très appréciée des connaisseurs en Inde et à l’étranger.


KARNATAKA

MYSORE SILK

Karnataka.jpg

Durant le règne du Sultan Tipu, l’industrie de la soie a connu un essor important dans le royaume de Mysore. Aujourd’hui, Mysore reste l’un des plus grands producteurs de soie du pays. Les sarees de soie de cette région sont connus pour leurs qualités et sont traditionnellement tissés avec de la soie pure et du fil d’or. Ils sont réputés dans le monde entier!


KERALA

KASADU

Kerala.jpg

Le saree Kasadu est la fierté de l’état du Kérala. Ce saree traditionnel blanc cassé et doré est porté par les femmes Malayali surtout pendant les festivités comme, notamment, celle d’Onam. Kadasu fait référence à la bordure en fils dorés sur le mundu (partie basse du saree) qui est tissé main avec du 100% coton écru. Ces sarees proposent en général des dessins linéaires pour la bordure dans le bas du saree et des pans ou temples sur le pallu (partie qui retombe dans le dos).


MADHYA PRADESH

CHANDERI

Madhya-Pradesh.jpg

Dans la mythologie hindoue, il est dit que le saree traditionnel du Madhya Pradesh, Chanderi, a été introduit par le cousin de Krishna, Shishupal. Ces sarees peuvent se trouver en soie pure, en coton Chanderi ou également dans une combinaison soie/coton. Ce saree est léger et sa texture très douce.


MAHARASHTRA

PAITHANI

Maharashtra.jpg

Ce saree tissé à la main vient de la ville de Paithan près de Aurangabad dans le Maharashtra. Paithani était utilisé pour la confection des vêtements de la famille royale. Le procédé de tissage très fastidieux donne un tissu d’une beauté inégalée, identique des deux côtés. Partie intégrante de la Culture du Maharashtra, le centre de tissage de Paithani est maintenant installé à Yeola.


MANIPUR

PHANEK

Manipur.jpg

Le costume traditionnel Manipuri « Phanek » fait référence à la jupe avec des rayures colorées qui est tissée main avec des fils de coton et de soie. Ce vêtement est porté par les femmes de la région et il est similaire à un tissu/jupe enroulé avec une bordure en broderie chargée dans le bas. Il est très souvent porté comme un mini-saree avec un bustier et une pièce de tissu portée sur le haut.


MEGHALAYA

ERI SILK

Meghalaya.jpg

Une soie fortement texturée du Nord-Est de l’Inde, la soie Eri ou Endi est composée de fibres plus courtes que les autres soies et, de ce fait, doit être manipulée et traitée avec soin. Avec sa couleur dorée terne, cette soie est très convoitée dans le monde de la mode. Elle est aussi utilisée pour l’Art Pattachitra et la broderie Kantha. La soie Eri est très appréciée des moines bouddhistes pour sa production respectueuse de la nature qui ne nuit à aucune créature vivante.


MIZORAM

PUANS (LOIN CLOTH)

Mizoram.jpg

La tenue traditionnelle de Mizoram, Puans, est essentiellement une jupe /tissu enroulée colorée avec une prédominance de blanc et de noir. Le « design » peut varier du simple au sophistiqué en fonction de la personne qui le porte et peut informer sur le statut dans la société de celle-ci. Malheureusement la tradition du Puans tend à disparaître car de moins en moins de personnes le portent.


NAGALAND

NAGA SHAWLS

Nagaland.jpg

Saviez-vous que le passe-temps favori des habitants de Nagarland est le tissage? 

Principalement fait de laine rouge et noire, les châles Naga sont confectionnés par plusieurs tribus de la région. Chaque tribu a ses propres motifs et certains châles guerriers représentent des tigres, des éléphants ou encore des têtes humaines.


ODISHA

SAMBALPURI SAREE

Odisha.jpg

Le célèbre saree Sambalpuri est produit dans les régions de Bargarh, Sonepur, Sambalpur, Balangir et Boudh de l’Orissa. Le Sambalpuri est un saree ikat tissé main pour lequel le fil est dans un premier temps « tie-dyed » (noué ; « tie » et plongé dans la teinture ; « dye »), puis, tissé pour confectionner un tissu magnifique. Une variété importante de saree Sambalpuri, comme Sonepuri, Pasapali, Bomkai, Barpali et Bapta, est plus connue sous le nom de pata.


PUNJAB

PHULKARI

Punjab.jpg

Comme son nom l’indique, Phulkari (travail de la fleur) est une broderie de motifs floraux. Traditionnellement passe-temps des femmes du Punjab, elle est devenue aujourd’hui une broderie unique ! Les coutures sont sur l’envers du tissu et de ce fait, les formes recherchées prennent forme sur le devant. Généralement, Phulkari représente des compositions florales colorées sur une étoffe de couleur plus claire. 


RAJASTHAN

SHISHA

Rajasthan.jpg

Les Mughals ont apporté le travail du miroir ou ce que l’on appelle aussi la broderie de miroir, au 17ème siècle en Inde. Ils n’ont jamais porté de vêtement avec des miroirs mais s’en servaient pour les décorations. Aujourd’hui, le travail du miroir est très répandu dans les états du Gujarat, Rajasthan, Madhya Pradesh et Haryana. De larges bordures de tissu brodées appelées « abla torana » et « Shish torana » sont suspendues sur le haut des portes des maisons pour se protéger du mauvais œil.  


SIKKIM

LEPCHA

Sikkim.jpg

De toutes les tribus du Sikkim, la communauté des Lepcha est la plus connue pour sa tradition de métiers à tisser. Le tissu Lepcha est utilisé pour les vêtements traditionnels mais également pour la confection de sacs, housses de coussin, sets de table etc. La base du tissu est en coton et la laine est utilisée pour le tissage des motifs.


TAMIL NADU

KANJEEVARAM SILK

Tamil-Nadu.jpg

Parmi la douzaine de soies tissées main en Inde, la plus coûteuse est la soie Kanjeevaram. Originaire de Kanchipuram dans la région du Tamil Nadu, les sarees de cette soie sont connus pour leur brillance et le travail sophistiqué du “Zari” (tissage de fils d’or ou d’argent). Aujourd’hui, les sarees Kanjeevaram font partie des derniers à être tissés de vrais fils d’or pour leur tissage.


TELANGANA

POCHAMPALLY IKAT

Telangana.jpg

Confectionné à Bhoodan Pochampally dans le Telangana, ce tissage double ikat est connu pour ses formes géométriques et le débordement intentionnel de ses couleurs. Avec environ 5000 métiers à tisser qui confectionnent ce tissu double ikat, le village de Pochampally a trouvé sa place dans la liste indicative de l’Unesco pour être élu comme « Pôle de tissage des sarees iconiques de l'Inde”


TRIPURA

PACHRA

Tripura.jpg

Le Pachra est un tissu tissé main qui vient de l’état du Tripura. Il est essentiellement composé d’une longue pièce de tissu/jupe portée par les femmes de la région. Le Pachra représente des formes linéaires intriquées les unes aux autres et des broderies de différentes couleurs. En général, le Pachra est porté avec un « risa », une blouse courte portée sur le haut du corps.


UTTAR PRADESH

CHIKANKARI

Uttar-Pradesh.jpg

Le “Chikankari” est une délicate broderie qui vient de la ville de Lucknow. On dit qu’elle fut introduite par Nur Jehan, la femme de l’empereur Mughal Jehangir. L’étoffe est d’abord imprimée au tampon de bois puis la broderie est faite sur le dessin pré-imprimé. Initialement, cette broderie était faite blanc sur blanc mais aujourd’hui, on la trouve sur des tissus de couleurs pastel ou même de couleurs vives.


UTTARAKHAND

PANCHACHULI WEAVE

Uttrakhand.jpg

Dans la chaine de montagne Panchachuli dans l’Himalaya (Nord-Est de l’Uttarakhand), les femmes des villages tissent le Panchachuli (mélange de cachemire et de laine). Les habitants de cette région gagnent leur vie en tricotant des vêtements ou en vendant des produits avec cette laine de très bonne qualité comme des châles, écharpes, etc.

Une coopérative a vu le jour en 1990 pour promouvoir ce tissage en Inde mais aussi à l’étranger.


Si vous désirez des informations complémentaires ou si vous avez un projet de voyage en Inde n’hésitez pas à nous contacter par le moyen de votre choix.


Source: Craftsvilla

 
Ariz ShahbazCommentaire